Mercredi 25 mai, L'Espérou - Le Vigan, 21 km , 305 m +, 1250 m -

Une longue échine forestière, heureusement égaillée par quelques ruisselets chantants, dont la Dourbie, une descente interminable vers Le Vigan, 1200 m plus bas, une journée éprouvante, quoi!!!

Pas grand chose a retenir de cette étape, sinon le mal de dos, le mal aux genoux,....., ce soir on "carbure" à l'aspirine!!!

Heureusement qu'aprés le repas, au village-vacances La Pommeraie (réseau Cap France) où nous logeons ce soir, il y avait une animation "karakoé". On a "poussé la chansonnette".

Normal, c'est mercredi, jour de répétition. Seulement aprés une journée éprouvante comme celle d'aujourd'hui, la voix était un peu chancelante, comme le bonhomme, qui va se coucher! Bonsoir!