Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Montagnedepierre
Montagnedepierre
Citation et proverbe du jour
Visiteurs
Depuis la création 22 539
Archives
5 avril 2021

Dernière rando-raquette avant confinement

Rando-raquettes du 31 mars 2021

 La menace planait sur nos têtes, nos dirigeants nationaux nous avaient mis dans l’ambiance…. !!!

<< P’têt qu’on reconfine, p’têt qu’on reconfine pas, on « boucle tout le monde chez soi » ou on laisse du large >>, ils ne seraient pas un peu « Normands », ces gens-là ???

Quoi qu’il en soit, on savait que notre espace de liberté allait très fortement se rétrécir.

C’était donc le dernier moment pour « sortir dans la neige » A la libération promise fin avril, la neige aura disparu.

Au cœur du Beaufortain, au fond des vallées un peu secrètes, la neige persiste longtemps dans les versants « à l’envers ».

C’est vers Hauteluce et la station du Mont Joly que nous partons assez tôt ce matin-là.

Les remontées mécaniques n’ont pas été ouvertes cet hiver, mais les services des pistes pensaient pouvoir exploiter ne serait-ce que quelques semaines, c’est pourquoi les canons à neige ont fonctionné en début de saison.

Nous pourrons donc « chausser les raquettes » au fond du parking, évitant ainsi le portage qui alourdit les sacs.

Girotte (1)

Le chemin qui normalement devait nous amener sur les plateaux au débouché de la forêt est lui, déneigé. On attaque par la piste. C’est raide (ben oui, c’est une piste rouge) mais les raquettes accrochent bien.

Au Chalet Colombe, on fait la pause en admirant le paysage grandiose des sommets qui enserrent cet immense vallon qui mène au Col du Joly et vers La Cicle.

Girotte (6)

Le barrage de la Girotte se dresse devant nous, comme la Grande Muraille.

Girotte (12)

Nouvelle pause devant les bâtiments d’exploitation servant aux ingénieurs et techniciens d’E.D.F dans leurs missions de surveillance.

Le niveau du lac est relativement bas. Des désordres dans la maçonnerie de l’ouvrage, à l’architecture curieuse en forme de bidons de lait, interdisent maintenant le remplissage complet du barrage. Les travaux de confortement coûteraient trop chers et donc la capacité du barrage ne sera plus jamais utilisée complètement.

Girotte (21)

Ces informations m’ont été communiquée par Pascal, ancien animateur de T.L.C., ingénieur chargé de la surveillance des barrages d’E.D.F.

L’ascension de la bosse au-dessus du barrage est vite réalisée, en évitant prudemment les pentes les plus raides où le manteau neigeux est susceptible de partir à tout moment.

Girotte (31)

Au sommet, pause casse-croûte en admirant le panorama à 360°. Massif du Mont Blanc, Beaufortain dans sa quasi-totalité, Bauges au loin, Aravis, même un bout de Belledonne se découvre dans l’échancrure du Col de La Bathie.

Girotte (19)

Girotte (20)

La descente se fait par le même itinéraire mais dans une neige déjà bien ramollie où les raquettes plantent un peu.

L’arrivée par le « schuss final » de la piste rouge fait mal aux mollets et aux cuisses car c’est (très) raide.

Girotte (37)

Il faudra bien penser à déchausser les raquettes avant de rentrer dans la voiture… !!!

On pensait pouvoir prendre un rafraichissement dans une boutique de vente à emporter à Beaufort, mais, raté, tout est fermé…

On reviendra… !!!

 

Diaporama associé

Commentaires
Newsletter
47 abonnés